Proposition alternative de Gerardo SESSA à l'Incinérateur

En Guadeloupe, selon l’ INSEE, la population habite pour 75% des maisons individuelles et pour 25% des immeubles.

Sur cette base, nous essaierons de revoir les chiffres données pour justifier la construction d’un incinérateur.

Nous prenons comme alternative la solution la plus simple et la plus immédiate :

Le Compostage Individuel.

Le Compostage Individuel s’adresse à chaque famille vivant dans une maison individuelle, il est simple et réduit entre 40 et 50 % le volume des ordures ménagères.

Nous prenons le chiffre le plus bas, 40%.

Si on nous annonce le traitement de 150,000 tonnes d’ordures ménagères,

75% vient des maisons individuelles, donc 113,000 tonnes

25% vient des logements en immeubles, donc 37,000 tonnes de ces 113,000 tonnes, on déduit 40% de compostage = 45,000 tonnes donc il ne reste que 68,000 tonnes d’ordures à traiter

pour un total cette fois de 105,000 tonnes

avec un peu de bonne volonté nous pourrons demander à tous de mettre à côté le plastique propre et le papier et le carton propre qu’on passera chercher en porte-à-porte un jour précis de la semaine (et non en apport personnel dans les conteneurs, car l’expérience de tous les pays du monde nous dit que la seule méthode efficace est le porte-à-porte), nous dirons que nous allons récupérer encore 20% du volume des ordures donc 21,000 tonnes total des ordures qui restent à traiter : 84,000 tonnes.

Dans aucun pays du monde est possible de tenir en activité un incinérateur avec moins de 100,000 tonnes d’ordures traitées

Donc la construction d’un incinérateur dans ces conditions est anti-économique.

Mais aussi la construction d’un méthaniseur sera anti-économique, car le méthaniseur se nourrit de matière organique et celle qui reste dans les ordures non triées des logements en immeubles est de 40% du total de 37,000 tonnes

Donc 14,800 tonnes de matières organiques qui, suite au trie mécanique nécessaire pour les séparer des autres éléments, deviennent moins de 10,000 tonnes.

Et, avec ce tonnage, la mise en place d’un tri mécanique et d’un méthaniseur devient antiéconomique.

Coûts

Aujourd’hui mettre en décharge une tonne d’ordures coûte 85€ la tonne,

Incinérer 1 tonne d’ordures coûtera au départ 120€ la tonne, plus tard on arrivera surement à plus de 150€.

On prendra comme référence un coût fixe de 120€ la tonne.

Donc mettre en décharge 84,000 tonnes à 85€ coûte 7,140,000€

Incinérer 150,000 tonnes coûte 18,000,000€.

Coûts avec Incinérateur

Construction 170,000,000€

Fonctionnement pour 10 ans 180,000,000€

Total en 10 ans 350,000,000€

Nombre d’emplois créés

Pour 2 ans 300

Pour les 8 années suivantes 60

Dans nos calculs, on ne prend pas en compte les arrêts, la maintenance, les casses et le coût de l’enfouissement des résidus de l’incinération.

Risques

Dioxine

Nano poudres

Métaux lourds

Risque dus à la combustion

La combustion sera aidée avec :

Gasoil risque CO2

Bois de palettes risque Bromure de Méthyle

risque PCP pentachlorophénol

Plastique risque Dioxines

Conséquences Cancer

Malformations à la naissance

Contamination perpétuelle des cultures et de la vie animale dans un rayon de 20 Km autour

Écosystème tué à jamais.

Coût avec Compostage et porte-à-porte

Fabrication de 120,000 composteur individuels, en utilisant le bois des palettes et les futs en plastique et en métal.

Tous ces matériaux sont disponibles sur place au seul coût du ramassage.

Les composteurs seront donnés gratuitement à toutes les familles vivant en maisons individuelles,

120,000 composteur en 2 ans = 60,000 composteurs par an

60,000 composteurs par an = 5,000 composteurs par mois

5,000 composteurs par mois = 250 composteurs par jour

250 composteurs par jour = 8 composteur par jour par commune (35 communes)

pour la fabrication de 8 composteurs par commune est suffisante une équipe de 3 personnes,

pour rendre les choses plus faciles le calcul est fait avec

4 personnes à la fabrication

4 personnes au ramassage et à l’installation chez les particuliers

les moyens techniques, les locaux de fabrication et stockage seront fournis par chaque mairie,

le transport sera effectué avec les camions que chaque mairie possède déjà

8 emplois par commune X 35 communes = 280 emplois

280 emplois X 2,000€ brut par mois = 560,000€ X 24 mois = 13,440,000€

les emplois seront pérennisés en transformant le personnel en technicien de terrain ou agent territorial pour l’environnement, chargé du porte à porte pour récupérer les autres composants des ordures (métaux, verre, bois, encombrants, etc.)

la décharge continuera à être payée 85€ la tonne

Coût de fabrication de 120,000 composteurs en 24 mois 13,440,000€

Coût de la mise en décharge pour 24 mois 14,280,000€

Coût des techniciens pour 8 ans 53,760,000€

Coût de la mise en décharge pour 8 ans 57,120,000€

Total sur 10 ans 138,600,000€

Nombre d’emplois créés

Pour 2 ans 280

Pour les 8 années suivantes 280

Risques

Trouver une solution soutenable pour l’elimination des ordures emmenées à la décharge.

Plusieurs techniques voient le jour ces derniers temps, en leurs donnant les moyens de faire leurs épreuves, on peut concevoir plusieurs solutions possibles dans les 10 ans qui suivront.

Avec des coûts de l’ordre de 30,000,000€ pour le traitement de 100,000 tonnes d’ordures ménagères par an, donc largement suffisant à absorber les quantités déposées en décharge, et avec un impacte sur l’écosystème très proche de zéro.

Conséquences

Transport des ordures ménagères réduit de 30%.

Coût de la Taxe des ordures ménagères réduite de 25 à 30%.

Coût du ramassage des matières premières triées, à la charge des entreprises qui en auront un bénéfice avec leur revente.

Pérennisation de 280 foyers.

Élan vers une nouvelle conscience de notre île et de notre environnement.

Point de départ vers une économie régionale stable et soutenable, moins dépendante de l’extérieur.

Meilleur rapport des individus avec leur mode de consommation.

Conclusions

Les chiffres :

Coûts pour 10 ans :

Incinérateur coût 350,000,000€

Compostage et porte-à-porte coût 138,600,000€

Coût à la tonne d’ordures ménagères:

Incinérateur 120€ 30% plus qu’aujourd’hui

Compostage et porte-à-porte 85€ le même qu’aujourd’hui

Risques :

Incinérateur énormes

Compostage et porte-à-porte minimes

Emplois :

Incinérateur 70 en moyenne sur 10 ans

Compostage et porte-à-porte 280 en moyenne sur 10 ans.

Fait par Gerardo SESSA

Abymes, le 09/09/09